accueil

Merci de bien vouloir prendre connaissance de la nouvelle adresse postale du CUIP :
218, avenue du Maine - 75 014 Paris
le numéro de téléphone et l'adresse courriel restent inchangés.

louis cros

Louis Cros,
cofondateur du CUIP

Gustave Monod, alors directeur de l’enseignement secondaire et Louis Cros, inspecteur général des services administratifs de l’Education nationale, fondent le CUIP (Comité Universitaire d’Information Pédagogique) en 1949.

Au début des années 50, Louis Cros crée l’Institut Pédagogique National, l’actuel INRP, et les centres régionaux et départementaux de documentation pédagogique.

+ en savoir plus

 

 

JEAN ZAY

Le CUIP participe à l’hommage rendu à Jean Zay en contribuant à la publication de cet ouvrage :

Lauréats du Prix Louis Cros

Jean Zay assiste au départ d’enfants parisiens pour une colonie de vacances de la Fédération des œuvres laïques, gare Montparnasse, juillet 1937.
©667AP/136/175/Archives nationales/ Suzanne Nagy.
Création graphique : Un chat au plafond

ISBN : 979-10-210-1070-3


Député radical-socialiste à 28 ans, ministre de l’Éducation nationale et des Beaux-Arts de 1936 à 1939, Jean Zay fut assassiné par la milice avant même d’avoir eu 40 ans, le 20 juin 1944. Pourquoi ce destin hors du commun, cet accès précoce à de très hautes responsabilités et cette fin tragique?


Pour répondre à ces questions, on retrace ici simplement et clairement la vie et l’action de Jean Zay : ses origines familiales, sa formation, son ascension politique, puis son rôle à l’Éducation nationale sous le Front populaire. Par ses projets, ses décisions, sa méthode et son style, il fut un grand ministre réformateur : classes de fin d’études primaires, sixièmes d’orientation, activités dirigées, sport à l’école, mise en réseau des centres d’orientation, création du CNRS. Aux Beaux-Arts, il a créé la réunion des théâtres nationaux, le Musée d’art moderne et celui des Arts et Traditions populaires, et a lancé le festival de Cannes que la mobilisation de 1939 ajourna.

Après Munich, c’est dans le gouvernement l’un des ministres les plus fermes dans la volonté de résister à l’Allemagne nazie. Les collaborateurs dénonceront d’ailleurs en lui un fauteur de guerre, coupable de ne pas avoir fait la paix avec Hitler.

Suprêmement intelligent et cultivé, actif, organisé, ouvert, Jean Zay tranchait sur la grisaille du personnel politique d’alors. De plus, sa réussite lui promettait un rôle majeur dans les gouvernements à venir. Mais il représentait tout ce que Vichy détestait. Aussi, après un procès proprement scandaleux, le nouveau régime le condamna-t-il à la détention à perpétuité. Emprisonné à Riom pendant toute la guerre, il est finalement exécuté au coin d’un bois.

Ainsi finit tragiquement un ministre éminemment sympathique, efficace et moderne, qui avait mis en mouvement l’école républicaine et fait lever de grands espoirs.

Les auteurs :

ANTOINE PROST, professeur émérite à l’université de Paris-1, est un historien de la société française au xxe siècle, notamment de l’Éducation nationale. Il a introduit et annoté le livre de Jean Zay, Souvenirs et Solitude.

PASCAL ORY, professeur à l’université de Paris-1, a beaucoup contribué au développement de l’histoire culturelle. Sa thèse sur la politique culturelle du Front populaire fait autorité.

 

Les activités du CUIP

  • Le Prix Louis Cros, décerné annuellement sous l’égide de l’Académie des sciences morales et politiques.
    Nouvelle date pour le Prix Louis Cros 2016
  • La Bourse du CUIP, décernée chaque année par le Comité.
  • Le Partenariat du CUIP, attribué chaque année par le Comité.
  • La gestion du fonds documentaire.
  • L’organisation de colloques.
  • La diffusion d’un ouvrage publié en hommage à la mémoire de Louis Cros intitulé :
    « Louis Cros, l’imagination à l’œuvre » (CUIP-INRP, 2002).

 

Prix Louis Cros 2014

Le 17 novembre 2014, le « Prix Louis Cros » de l'Académie des sciences morales et politiques a été décerné à Joanie Cayouette-Remblière, Vanessa Pinto et Stanislas Morel.

+ en savoir plus

Lauréats du Prix Louis Cros

Remise du « Prix Louis Cros 2014 » à Vanessa Pinto et Stanislas Morel par Monsieur Bernard Bourgeois, Président de l’Académie des sciences Morales et politiques.
De gauche à droite : M. Bernard Bourgeois, Stanislas Morel, Martine Safra Présidente du CUIP et Vanessa Pinto.

Lauréats du Prix Louis Cros

Sous la Coupole de l’Institut de France, Stanislas Morel et Vanessa Pinto.


Photos © Brigitte Eymann
Académie des sciences morales et politiques.

Les derniers lauréats de la Bourse du CUIP

Le CUIP apporte son soutien à la publication de l’ouvrage A l’école du sport, rédigé sous la direction de Michaël Attali et Jean Saint-Martin. Edition de Boeck 2014.

Michaël Attali est Maître de Conférences-HDR à l’UFRAPS de l’Université de Grenoble et membre du Laboratoire Sport et Environnement Social. Ses recherches analysent les processus de diffusion et d’appropriation des cultures sportives et s’inscrivent dans le domaine de l’histoire culturelle.

Jean Saint-Martin est Professeur des Universités en STAPS et membre du laboratoire E3S, Sport et Sciences Sociales de l’Université de Strasbourg. Ses recherches portent sur l’histoire de l’enseignement de l’Education Physique à l’école et sur l’évolution de la diffusion des pratiques corporelles (sports de montagne et pratiques d’entretien) au cours des XIXe et XXe siècles. Il s’agit notamment de mieux comprendre leurs conditions d’émergence et de transformation au regard des enjeux géopolitiques et géoculturels.

Et si vous étiez candidat ?

Vous êtes étudiant, chercheur, praticien, enseignant, vous préparez un ouvrage ou vous menez une recherche en sciences humaines, histoire, philosophie, psychologie, communication et votre démarche apporte un éclairage, accessible à tous, sur les enjeux et les défis de l’éducation et de la formation. Seul ou en équipe, vous avez besoin d’un réel soutien pour continuer vos travaux, pour les publier ou pour les faire connaître, dans ce cas, vous êtes sans doute, candidat au Prix Louis Cros, à la Bourse du CUIP ou au Partenariat du CUIP.